Les impacts

du pass sanitaire

Après une crise existentielle de la technologie au sein des entreprises, avec la montée du télétravail : ses contraintes et avantages. Vous devez, depuis le Lundi 09 août, faire face à l’arrivée du pass sanitaire : ses contraintes, avantages et ses conséquences.

Un renouvellement nécessaire pour gérer les conséquences

de la mise en circulation du pass sanitaire.

Vous aviez prévu un déjeuner au restaurant avec un collaborateur, un client, un employé, pour essayer de passer un bon moment tout en parlant business. Il vous faut un pass sanitaire. Un voyage en voiture, en train ou en avion ? Le pass sanitaire devient obligatoire à compter du 09 août. 


Tous les salariés travaillant dans les lieux de culture et de loisirs peuvent accueillir plus de 50 personnes, dans les restaurants, les bars, les salons professionnels…doivent fournir depuis le 30 août un pass sanitaire à leurs employeurs. Pour les “anti-vaccin”, un test doit être réalisé toutes les 72 heures pour pouvoir se rendre sur leur lieu de travail.


Le gouvernement ayant décidé de mettre fin à la gratuité des tests, toutes les 72H le salarié déboursera entre 20 et 150 euros pour le réaliser. Ainsi, une question se pose : est-ce à l’entreprise de prendre en charge ces coûts ? 


La réponse de Benoît Serre, DRH de L’Oréal mais aussi vice-président de l’Association Nationale des DRH est claire : « La logique juridique voudrait que l’entreprise prenne en charge le test à partir du moment où la loi prévoit qu’elle doit donner du temps rémunéré au collaborateur pour aller se faire vacciner ou tester ». 


Cependant, lorsque les collaborateurs refusent volontairement de se faire vacciner et préfèrent réaliser des tests tous les 72H, le coût pour l’entreprise peut croître de manière exponentielle. Ainsi, Benoît Serre pense : “qu’il y a une limite à la prise en charge dès lors que la personne ne se teste pas en attendant de se faire vacciner mais simplement parce qu’elle refuse de le faire, sans raison médicale."

Comment assurer un retour au travail en toute sécurité, pour les salariés vaccinés et les “anti-vaccin” tout en s’assurant de la viabilité économique de l’entreprise ? Voilà la problématique que se pose la majorité des DRH. Une des solutions plausible : les auto-tests.

Après l’échec du déploiement des tests rapide qui engendrent des coûts importants, car il nécessite la présence d’un personnel médical…les autotests seraient la solution privilégiée.


Rapide, avec un résultat en moins de 30 minutes. Beaucoup moins intrusif, il suffit de frotter le début de la narine avec l’écouvillon. Mais surtout, beaucoup moins chères, avec un coût allant de 7 à 9 euros l’unité et déductible fiscalement. 


Avec une fiabilité à 70%, les autotests peuvent permettre un retour sécurisé entre tous les collaborateurs au travail. Cependant, des stocks de tests ne sont pas mis à disposition des entreprises. Les employeurs doivent se les procurer eux-même. Ainsi, on peut déjà émettre des doutes sur le long terme. Il y aura-t-il assez de stock tout au long de l’année ? Certaines entreprises seront-elles privilégiées par rapport à leur secteur d’activité ? Économiquement parlant, l’entreprise peut-elle surmonter ces nouveaux coûts ? Les PME pourront-elles bénéficier de ces autotests ? 


Plein d’interrogations auxquelles vous devrez faire face dans quelques semaines. Cependant, le pass sanitaire ne doit pas vous empêcher de communiquer avec les collaborateurs (vaccinés ou pas) de manière qualitative ! Ainsi, pour communiquer, n’hésitez pas à télécharger BePitch et à discuter avec eux.

Pourquoi ?

Le but n’est pas d’ajouter une charge supplémentaire aux DRH, en introduisant un nouvel outil. Au contraire, simplifier leur nouvelle routine, qui risque d’être adaptée et réadaptée, grâce à de nouvelles méthodes de communication est le but de BePitch.

Feedback

Vos collaborateurs ont une question ? Recevez leur questionnaire en quelques secondes, répondez leur en 3 minutes. Vous souhaitez leur faire un feedback ? Votre téléphone, une vidéo et c’est envoyé ! 

 Plus de perte de temps à essayer de trouver un créneau pour un rendez-vous.

Vous recrutez ?

Toujours dans une optique de gain de temps, envoyer un questionnaire à chaque candidat pour les pré-sélectionner selon leur soft skills. 


Les 5 personnes à suivre cette semaine

sur Linkedin !

Newsletter

Rejoignez-nous ! Inscrivez-vous à notre bulletin Newsletter pour recevoir des conseils et découvrir les meilleures pratiques au sein de votre profession, mais aussi des astuces sur la façon de choisir, de présenter et de vendre vos projets.

©2021 Page Builder. All Rights Reserved. Terms of Use